Comment trouver des financements pour la création de sociétés ?


Vous êtes sur le point de lancer votre propre entreprise et vous avez besoin de financement pour concrétiser votre projet ? Ne vous inquiétez pas, il y a toujours un moyen de le financer pour qu’il voie le jour. Il existe en effet différentes méthodes de financement pour vous aider à mettre sur pied votre entreprise.

Constituer un capital social avec l’apport personnel

Si vous voulez créer votre entreprise, vous devez apporter votre contribution avec vos fonds personnels. Vous pouvez également demander à vos associés de faire de même. Ils détiennent alors une part de l’entreprise et auront un droit de décision durant les assemblées générales, ils profitent également des rémunérations sur les bénéfices annuels. Les apports au capital sont variables. Cela peut-être de l’argent ou des matériels. Pour la création d’un SAS/SASU ou d’un EURL/SARL, il faut un capital social d’au moins 1 euro. Il doit s’adapter au besoin de l’entreprise. Par contre si vous avez décidé de créer une société individuelle, l’apport social ne vous concerne pas.

Le financement bancaire

Si vous avez besoin de financement pour votre entreprise, vous pouvez recourir à un prêt bancaire. Selon les conditions établies par les organismes de crédit, vous serez amené à prouver que vous avez la capacité d’autofinancer plus de 30 % du montant total de la somme dont il a besoin pour le lancement de son activité. Les banques n’acceptent de financer un projet que si celui-ci n’est amortissable coupablement. Vous devez avoir un fonds de roulement, des frais de communication, un stock de départ avant de lancer votre activité. Si votre apport personnel n’est pas suffisant, vous devez trouver d’autres sources de financement. Le prêt bancaire fait partie des sources de financement que vous pourrez solliciter pour vous aider à créer votre entreprise.

Le recours au business Angels ou les investisseurs externes

Si vous demandez un financement à des investisseurs externes, ils deviendront des associés de la société. En apportant un capital social, ils peuvent prendre des décisions aux assemblées générales. Ils percevront également une rémunération sur le bénéfice annuel. Recourir des investisseurs en externes est une idée judicieuse si vous avez un projet à fort potentiel et qui requiert un important fonds de roulement. Les réseaux officiels de business angels peuvent vous venir en aide.

L’apport en compte courant d’associés

Cette solution peut compléter votre apport personnel. Il peut être pris en main par un ou plusieurs associés. Contrairement au capital social, l’associé perçoit une rémunération sur le bénéfice ou encore un pouvoir aux assemblées. Il s’agit en d’autres termes d’un prêt que les associés octroient à la société. L’emprunt peut inclure des intérêts de remboursement. Cette solution permet à votre entreprise de se créer de la trésorerie à court terme.

Les aides financières

De nombreuses aides sont également disponibles pour vous aider à créer votre entreprise. Vous pouvez bénéficier de subventions, des bourses, des avances remboursables. Les aides proposées varient selon la nature de votre activité ainsi que la zone d’implantation du projet. La Chambre de Commerce et d’Industrie peut vous renseigner sur l’aide dont vous pourrez bénéficier pour financer votre projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post